De nombreux secteurs économiques sont à l’arrêt ou tournent au ralenti! L’économie mondiale est dans le coma! Dans ce contexte international morose, Savoie Mont-Blanc Angels a voulu se rapprocher de son tissu économique local en interviewant des entreprises partenaires pour connaître leurs situations, leurs organisations, leurs nouveaux défis, leurs leviers de transformation et savoir comment elles voient l’après crise?

Première entreprise interviewée : Webmecanik  (Annecy)

Stéphane Couleaud, Fondateur & Président répond à toutes nos questions.

 

🎤Quel est le nom de votre entreprise?  Webmecanik

🎤 Sa date de création? 2006

🎤 Fonds levés ? 300k€ en novembre 2015 auprès de Savoie Mont-Blanc Angels, Grenoble Angels et d’autres investisseurs particuliers. Cela doublé par BPI, soit une levée de 600k€.

🎤 Parlez-nous de votre activité? Webmecanik édite une solution de marketing automation. Cette solution s’adresse aux équipes marketing et commerciales pour piloter leurs campagnes de communication auprès des prospects et clients de l’entreprise. L’outil permet d’envoyer des emails, sms, notifications de façon intelligente en fonction du comportement des contacts et de leur niveau de maturité. L’intérêt est d’aider les prospects prêts à acheter à transformer, fidéliser et faire des ventes complémentaires auprès de ses clients, mesurer et optimiser ses actions marketing. Et ainsi augmenter significativement le retour sur investissement de ses actions et son chiffre d’affaires avec le marketing automation.

🎤 Ou êtes-vous localisé?  le siège est à Annecy et les clients sont à 80% dans toute la France et 20% à l’international dans 9 pays (Suisse, USA, Italie, Roumanie…)

🎤 Combien de salariés?  16   et la Direction ?  Stéphane Couleaud, Fondateur & Président.  Norman Pracht, Directeur général

🎤 Quelle était la santé de votre entreprise avant la crise ?
Plutôt bonne ! Cela fait quelques années que nous sommes breakeven maintenant suite à notre levée de fonds de 2015 où nous avons beaucoup investi. Nous continuons d’ailleurs à investir depuis notre seuil de rentabilité pour soutenir la croissance. ±30% de croissance par an et les deux premiers mois de 2020 on démarré sur une tendance à +40% !

🎤 Qu’est-ce que la crise sanitaire a changé dans votre organisation? 
Nous avons la chance d’être dans un secteur d’activité où le télétravail se prête bien. Nous le pratiquons d’ailleurs régulièrement pour les collaborateurs qui en font la demande. Donc nous sommes maintenant tous à la maison, la seule difficulté était pour l’équipe technique puisque nous avons pas mal de processus de sécurité que nous avons fait évoluer.

🎤 Est-ce qu’il y a un ralentissement de l’activité ? pour quelles raisons? 
Ça dépend pour qui. Côté commercial, assez significativement. Nos clients sont des entreprises et pour la majorité d’entre elles, ils ont mis en suspens les sujets d’investissement. Beaucoup ont signé d’ailleurs en preuve de leur bonne fois, mais le départ est retardé. Autant dire que juin va être musclé ! Côté technique, nous nous concentrons sur les nouvelles fonctionnalités que nous souhaitons apporter à nos clients.

🎤 Comment avez-vous réagi ? nouveau service? nouveaux produits? nouvelle communication?
Nous avons adapté notre communication, nous voyons beaucoup de choses automatiques chez de nombreuses entreprises et ce n’est pas toujours en adéquation avec l’actualité et très délicat. Malheureusement nous n’avons pas encore trouvé de moyen d’agir sociétalement. Si nous étions industriel nous aurions aidé les hôpitaux dès le premier jour. Du coup nous prenons le biais sociétal par notre casquette d’employeur. Nous mettons tout en oeuvre pour aider nos collaborateurs à s’organiser au mieux pour eux et pour leur entourage.
Aussi, nous sommes en train de créer une offre spéciale sortie de crise.
Il faut également noter que l’état a mis le paquet pour aider les entreprises.

🎤 Quels sont vos objectifs? 
En cette période, nous passons beaucoup de temps à accompagner nos clients dans leur actualité. Notre outil sert à communiquer, alors on leur donne tous les éléments pour qu’ils le fassent au mieux.
L’offre « sortie de crise » permettra de souscrire à notre logiciel sans l’engagement annuel initialement prévu. Et surtout d’activer en quelques clics des campagnes types! Exemple : réactiver tous ses prospects qui ont mis leurs projets en pause pour les inciter à démarrer. Une série d’emails ciblés permettant des relances automatiques en fonction des réactions à chaque étape de la campagne. Le tout pour un prix réduit. L’objectif pour nous est double :
1/ Aider nos clients avec des campagnes bonus pré-définies et facilement actionnables pour les aider
2/ Attirer de nouveaux clients et leur prouver rapidement, simplement et concrètement que le marketing automation peut les aider. Notre objectif sera alors de les convertir vers une stratégie long terme et de s’engager sur le plus long terme.

🎤 Est-ce que ça marche ? Quels sont les retours?
Trop tôt pour le dire, mais nos clients apprécient notre proximité, comme depuis toujours. Il est vrai que dans ce genre de situation cela est encore mieux mis en valeur.

🎤 Comment voyez-vous l’après crise sanitaire fin avril?
Haha. Fin mai ? Mi juin. Nous nous préparons, l’activité reprendra.

🎤 Et financièrement?
Ça ira bien pour nous, nous sommes sur un secteur d’activité où le chiffre d’affaires fluctue peu. Et le revenu récurrent devrait aider à nous assurer des revenus minimum chaque mois.

🎤 Est-ce que vous utilisez votre trésorerie ?
Oui, il faut quand même combler le manque à gagner (nous étions sur 40% de croissance) tout en continuant les investissements pour les projets que nous avons lancés. Nous ne souhaitons pas contribuer à la psychose, nos offres de recrutement sont toujours en cours, tout comme les investissements sur des sujets stratégiques !

🎤Allez-vous faire appel aux mesures de soutien économique ?….lesquelles?
Oui, le déplacement des charges, le chômage partiel pour certaines activités commerciales. Nous nous renseignons également pour un prêt nous permettant de nous assurer une certaine tranquillité.

Nous avons la chance d’être dans un pays ou le système social est de grande qualité même si certains services publiques méritent visiblement plus de moyen. L’état nous accompagne beaucoup. A nous, tissu d’entreprises de relancer la machine. A nous Français de retenir des leçons de cet événement. Nous pensons que les premières conclusions à tirer après la crise sont le consommer moins mais mieux (local, Français) et sans parler seulement de nourriture (logiciel, etc.). L’impact sur l’environnement est également incroyablement positif, il faut s’en servir comme tremplin.

🎤 Un grand merci pour votre témoignage!

🎞 Découvrez Webmecanik  contact: 04 56 19 00 90